Les métropoles africaines accélèrent leur développement économique en matière d’urbanisme, d’infrastructure ou de technologie, l’Afrique évolue à grande vitesse

1- L’attractivité professionnelle des villes Africaines selon l’analyse de Phénicia conseil spécialisé dans le recrutement de cadres sur le continent Africain : 

Pour ceux qui s’interrogent sur l’opportunité de relever un challenge professionnel en Afrique et qui ont besoin de s’informer sur les conditions de travail, voici un palmarès des villes les plus attractives, s’appuyant sur les données de la Banque Mondiale, du FMI et de la Banque Africaine de Développement.

Si des pays africains semblent encore peu compétitifs sur le marché mondial des talents, cinq villes se démarquent parmi les métropoles les plus attractives au monde.
Non seulement ces villes attirent les talents RH, mais elles ont également le mérite de les retenir :

  1. Johannesburg, capitale économique d’Afrique du Sud.
  2. Tunis, capitale de la Tunisie.
  3. Nairobi, capitale du Kenya.
  4. Le Caire, capitale de l’Egypte.
  5. Casablanca, capitale économique du Maroc.

D’autres villes africaines sont également à mentionner comme villes attractives de talents RH. On peut penser à Accra (Ghana), Douala(Cameroun) Kinshasa(RDC), ou encore Port-Louis (Ile Maurice), Abidjan (Côte d’Ivoire), Marrakech (Maroc), Libreville (Gabon), Lagos (Nigeria), et Addis Abeba (Ethiopie).

On peut également constater que de nombreux cadres d’entreprises qui s’expatrient professionnellement sur le continent Africain finissent par y rester ou y revenir… séduits par une qualité de vie 

 

2-Le Doing Business comme critère de choix 

Il traduit les enjeux clés pour les investisseurs comme pour les acteurs publics et détermine des critères de choix pour les occidentaux qui souhaiteraient s’expatrier, en quête d’une meilleure qualité de travail et de vie tout court…

Quatre indicateurs stratégiques :

  1. l’économie
  2. les infrastructures
  3. le capital humain
  4. la démographie

3- Casablanca capitale économique du contient Africain :

Il ressort de l’étude que la première ville du classement, Casablanca ou notre filiale

Phéniciafrica est implantée, figure dans le top 5 pour certaines variables :

  • Numéro 1 pour la concentration de sièges des 500 plus grandes entreprises d’Afrique et pour la diversité de son PIB
  • numéro 3 dans les services financiers
  • quatrième pour le PIB par habitant
  • cinquième en ce qui concerne les investissements directs étrangers (IDE)

Trois des cinq premières villes se situent en Afrique du Nord : après Casablanca, il apparaît Le Caire, capitale de l’Égypte, suivie de Tunis la capitale tunisienne.

Tunis se retrouve :

  • deuxième dans les services financiers
  • 3e pour le PIB par habitant, le coefficient de Gini (mesure de l’inégalité des revenus) et la facilité de faire des affaires
  • cinquième pour la diversité de son PIB.

En ce qui concerne Johannesburg, elle est :

  • Première pour le PIB par habitant et les services financiers,
  • Seconde pour la concentration de sièges des plus grandes entreprises d’Afrique et dans le Doing business

 

4 – Le TOP 20 des métiers les plus recherchés en Afrique selon l’analyse de Phénicia conseil cabinet de recrutement international spécialisé dans le soucing de talents sur le continent Africain et le Moyen Orient :

 Développeur logiciel et web :

Leur travail consiste, pour répondre aux besoins des entreprises, de développer des instruments de travail puissants et des interfaces sécurisés d’interaction avec les clients.

 

Administrateur de systèmes et réseaux :

  • Il a pour missions, l’installation et le paramétrage des équipements et logiciels réseaux et télécoms, superviser et dépanner des systèmes et applications réseaux et télécoms. Il est chargé de la mise en place et de la configuration des différents réseaux d’entreprises, de l’administration de réseaux, systèmes et est garant de leurs performances.

 

Analyste de systèmes et de bases de données :

  • Il élabore et gère les solutions intégrées de gestion de données à l’aide de logiciels. Il s’occupe de l’élaboration et de la mise en œuvre des lignes directrices, procédures et modèles de gestion de données.

 

Community Manager :

  • Il est en charge du développement et de l’animation de communautés sur internet, autour d’un projet, d’une cause, d’un produit ou d’une marque.

 

Architecte technique et d’affaires :

  • Pour le succès des affaires de l’entreprise, il conçoit les applications et logiciels pour systèmes informatiques qui seront exécutés selon les stratégies d’affaires.

 

Analyste d’affaires :

  • Son job consiste en l’analyse des besoins d’affaires d’un produit ou d’une entreprise, en modélisant les processus pour une solution informatique qui répondra aux besoins des clients.

 

Webmaster, référenceur :

  • Le référenceur a pour mission d’amplifier la visibilité de son client sur les différents moteurs de recherche. Pour y arriver, il identifie les concurrents et les cibles, calcule et organise les mots clés avec pour objectif de mettre en place un référencement cohérent. Quant à lui, le webmaster est administrateur du site et de la création de contenu, pouvant aussi gérer une équipe éditoriale.

 

Directeur des achats :

  • Achète en très grandes quantités les produits destinés à la distribution dans les points de vente. Il négocie les prix auprès des fournisseurs et veille également à la qualité des produits. Ses différents fournisseurs sont à la fois nationaux et étrangers.

 

Logisticien:

  • Un réseau de distribution performant et efficace permet une réduction significative des coûts de distribution au maximum. Son travail consiste à piloter le transport des marchandises de l’achat jusqu’à leur arrivée dans les rayons. En industrie, il trouve les méthodes de transport et de stockage des matières premières, produits semi-finis et finis les plus efficaces et moins coûteuses.

 

Manager de rayon :

  • Il est responsable de l’ensemble des activités d’un rayon. Il régule le travail de ses collaborateurs et la vente des produits en rayon. Il négocie, auprès des fournisseurs, les prix des marchandises. Il définit les prix à afficher dans les rayons et les différentes promotions y afférentes.

 

Conducteur de ligne de production :

  • Il a pour mission d’organiser, préparer, contrôler les activités d’installation constituant la ligne de production. Responsable QHS (qualité, hygiène, sécurité), il s’assure de l’approvisionnement en matières premières, du fonctionnement des équipements, valide la qualité des produits et assure la maintenance.

 

Conseiller agricole, ingénieur agronome :

  • Il fait le tour des exploitations pour proposer des solutions aux agriculteurs en vue de les aider à développer leur activité de manière intelligente. Il est expert en nouvelles technologies et législations agricoles. Il peut soit être à son compte, employé d’une coopérative ou d’une collectivité. En plus des qualités de conseiller, l’ingénieur agronome recherche les méthodes de production meilleurs dans l’industrie.

 

Exploitant agricole :

  • Il n’a pas toujours la main verte. Véritable chef d’entreprise aux multiples casquettes, il est éleveur, cultivateur de céréales, viticulteur, etc. Il veille à l’aménagement de sa ferme et à l’évolution des installations. Il s’occupe de la gestion administrative et financière de l’entreprise et des relations avec la banque, de la comptabilité et négocie les partenariats.

 

Consignataire :

  • C’est un agent maritime à quai. Son travail consiste à représenter l’armateur dans le cadre de l’escale d’un navire. Il est l’interlocuteur entre le capitaine d’escale et les acteurs du port. Il collecte les données permettant à la recette des douanes de collecter leurs taxes douanières.

 

Ingénieur d’ouvrage d’art/Génie Civil :

  • Le continent Africain se construit peu à peu, d’où le besoin de spécialistes afin de relier entre elles les grandes métropoles par des routes, autoroutes, ponts. Ils analysent les problèmes, de facteurs critiques, participent aux méthodes d’ingénierie, fournissent des conseils d’experts sur les méthodes de design et de construction.

 

Expert financier/DAF.RAF :

  • Son travail consiste à vérifier et superviser les processus et dispositifs mis en place pour le contrôle interne. Attaché à la direction générale ou à la direction financière, il est le garant de l’information financière.

 

Ingénieur architecte :

  • Il a la lourde mission de transformer et embellir le continent. Pour ce faire, la il est indispensable qu’il possède une connaissance parfaite du contexte culturel et esthétique. Il sera ainsi apte à concevoir, villes, paysages, habitats, édifices, bureaux, halls, complexes sportifs, centres commerciaux, parcs etc.

 

Directeur technique :

  • Encadrement et le management du personnel technique sont ses missions. Aussi, il veille au respect scrupuleux des normes, développe et entretien les installations techniques

 

Directeur commercial :

  • Son activité consiste en la mise en place de la politique de vente ou de liquidation des stocks de produits et services.

 

Gestionnaire de risque :

  • Son rôle est de penser, d’agir et d’implémenter des process de façon méthodique, économique et coordonnée, de manière à contrôler la probabilité que les risques surviennent.

Partagez ce contenu !

shares