L’analyse de Phénicia conseil sur le marché économique du Cameroun

En raison de ses abondantes ressources naturelles, le Cameroun est l’un des principaux producteurs mondiaux de matières premières tels que le cacao, le café, les bananes, les produits à base de palmier, le tabac, le caoutchouc, le coton, le maïs et le manioc. 

Le secteur primaire contribue à plus de 14% du PIB et emploie près de 46% de la population active (Banque mondiale).

 Avant le développement du commerce pétrolier (qui représente à lui seul plus de 8% du PIB), l’agriculture était le principal moteur économique du pays. 

La production de café et de cacao, concentrée dans les régions anglophones, souffre de l’instabilité politique de la région.

 La pêche et la foresterie sont deux autres activités importantes du pays. 

Le pays possède des variétés de bois de grande valeur. Outre le pétrole et le gaz, les ressources du Cameroun comprennent le minerai de bauxite et le fer.

 La production de GNL devrait compenser la baisse progressive de la production de pétrole brut.
Le secteur secondaire représente plus d’un quart du PIB et emploie 14% de la main-d’œuvre.

 Les principales industries du pays sont la transformation des aliments, la scierie, la fabrication de biens de consommation légers et le textile.


Le secteur tertiaire représente plus de la moitié du PIB (51,6%) et emploie environ 40% de la population active. 

Il bénéficie de l’activité économique créée autour de grands projets énergétiques.

 Le secteur des services est en plein essor, tiré par les secteurs des télécommunications, du trafic aérien et des transports.

 

shares