Erreur de recrutement

Un cabinet de recrutement qui sécurise financièrement ses clients si le candidat (réf.) n’est pas confirmé dans sa fonction durant sa période d’essai démontre un véritable esprit de Partner RH qui s’inscrit dans une dynamique de succès.

Une erreur, parce que le recrutement a été fondé sur la recommandation d’un candidat(le fameux bouche à oreille…) ou sur de la subjectivité pure, l’instinct associé au terme « feeling » qui devrait être banni de tout langage RH qui tend à justifier un recrutement peut impacter dramatiquement les ressources humaines d’une entreprise.

Une compétence professionnelle ne se mesure pas à une impression subjective faite par un candidat lors d’un entretien professionnel (le fameux effet de halo…)

Seule une thèse qui s’appuie sur des faits, des arguments et des preuves crédibilise une analyse sur des compétences professionnelles.

Une erreur de recrutement peut coûter cher à court terme et s’avérer être une véritable catastrophe industrielle à moyen et long terme pour une entreprise.

On évalue le coût d’une erreur de recrutement entre deux et quatre fois le salaire annuel de la nouvelle recrue.

Si on recrute un collaborateur avec un salaire annuel de 50000 euros, charges comprises, il coûtera cinq cent mille euros sur dix ans ou un million d’euros sur vingt ans.

Plus le niveau hiérarchique du candidat est élevé, plus l’erreur se paie cher.

Il est aussi très coûteux à long terme, car le salarié qui ne correspond pas aux standards de l’entreprise devra tôt ou tard être licencié avec des coûts inhérents au licenciement.

Sur un plan humain, les conséquences s’avèrent également dramatiques, car l’erreur de recrutement déstabilisera une partie de l’organisation.

Des erreurs de recrutement répétées porteront préjudice aux managers qui les commettent.

Elles leurs font perdre de leur crédibilité managériale vis à vis de leurs équipes, celle qui se juge à l’art de s’entourer des meilleurs talents.

Le choix d’un candidat n’est pas un acte neutre, sans conséquence, il constitue un engagement fort pour celui qui l’effectue.

Un entretien de recrutement est un processus intellectuel qui doit respecter une méthodologie précise, un temps, une déontologie stricte avec une grande honnêteté intellectuelle.

Erreur de recrutement
shares