Pour un consultant d’un cabinet de recrutement international, la qualité de l’écoute  est la clé qui permet d’analyser les compétences professionnelles d’un candidat et sa personnalité.

Pour qu’une écoute soit active, elle doit se concentrer sur le contenu du récit de son interlocuteur en ayant la volonté d’aller plus loin de son discours pour analyser son savoir être.

 

Distinguer les faits, les opinions et les sentiments:

Lors d’un entretien RH, un consultant d’un cabinet de recrutement international animé par des valeurs interculturelles recherche la plus grande objectivité dans ses analyses RH.

Dans cette optique, Il est important de revenir sur la définition de l’objectivité : « C’est la qualité de ce qui est conforme à la réalité, de ce qui est décrit avec exactitude »
Un consultant d’un cabinet de recrutement international maitrise un entretien à condition de rester dans l’objectivité pour ne pas se laisser piéger par la subjectivité.

 

Réduire au maximum les interprétations de nos analyses

Les interprétations de propos existeront toujours car un consultant d’un cabinet de recrutement international reste un humain avec des sentiments quelquefois irrationnels au regard de la réalité.
Son analyse peut être influencée par le discours d’un candidat, les mots qu’il utilise, son charisme et savoir être…son intelligence des situations.

La qualité et l’efficacité d’un entretien de recrutement consistent à décrypter  les faits, les opinions et les sentiments pour les différencier.
Un FAIT selon l’étymologie du mot en latin : »Factum » est l’action de faire, c’est par conséquent une ACTION , un ACTE , c’est ce qui existe , une réalité comme le mentionne le Petit Larousse.
Un fait traduit ce qui s’est réellement produit, ce qui est objectivable et vérifiable.

Les faits dans un entretien de recrutement sont les seuls éléments tangibles sur lesquels s’appuyer pour approcher la réalité d’un discours car ils sont vérifiables et impartiaux.

Une opinion n’est qu’un avis, un jugement émis sur un sujet. C’est ce que l’on pense au sujet de quelqu’un ou de quelque chose.
Une opinion n’a aucune objectivité.
Un sentiment relève d’un état affectif, d’une sensation, d’une impression guidée par l’instinct qui relève de la sphère émotionnelle. Il n’a aucune objectivité.

Aussi est il fondamental pour un consultant d’un cabinet de recrutement international de discerner les faits, les opinions et les sentiments lors d’un entretien pour maximiser sa qualité d’analyse d’un parcours professionnel.

Seuls les faits permettent de comprendre le parcours professionnel d’un candidat et la façon dont il agit et fonctionne dans une situation donnée.

Ce n’est que par l’analyse des comportements et des actions qui sont étayés par des faits et des actes réels qu’un consultant d’un cabinet de recrutement international performera dans l’analyse des compétences professionnelles d’un candidat.

Partagez ce contenu !

shares