Les experts RH de Phénicia conseil et de Phéniciafrica au Maroc sont souvent associés à des réflexions sur le management du changement au sein d’une structure RH.

Une expatriation professionnelle dans un pays africain ou du Moyen Orient demande à un candidat d’opérer une conduite du changement sur lui même pour adopter des réflexes comportementaux en adéquation avec les spécificités culturelles d‘un pays.

La dimension humaine du changement

Tout projet de changement professionnel petit ou grand a un impact sur une structure des ressources humaines.

La dimension humaine est donc incontournable et tant qu’elle n’est pas abordée ,on ne peut procéder au changement avec succés, et tirer la quintessence du potentiel lié au projet de changement.

Les directions des ressources humaines et les dirigeants d’entreprises ont beau en parler de plus en plus, en faisant souvent des déclarations d’intention ,le changement ne pourra apporter une nouvelle valeur ajoutée à une structure si les employés d’une entreprise n’y adhèrent pas car contraindre une personne au changement par une démarche coercitive n’apporte aucun résultat positif sinon une frustration qui produit de la résistance au changement.

En revanche, si les employés se sentent considérés et soutenus dans le processus de changement, ils seront prêts à faire confiance à la direction de leur entreprise et à contribuer à la réalisation du projet.
Ce n’est pas tant la nature du changement qui soulève des résistances, mais la façon dont il est géré par les dirigeants et les directions des ressources humaines.

 

La dimension stratégique d’un changement

Tout changement doit avoir un objectif qui découle d’un plan stratégique  d’une entreprise pour créer une nouvelle valeur ajoutée.

L’expérience démontre que la présentation du projet  et le lien avec les enjeux stratégiques de l’entreprise a un impact positif au niveau de l’adhésion des employés.
Ceci ne fait pas automatiquement baisser les résistances au changement  mais permet aux employés de comprendre la logique d’une évolution voulue par une direction d’entreprise.

 

La dimension organisationnelle d’un changement 

La dimension organisationnelle s’intègre dans le projet de changement au sens le plus large.
La clarté du changement favorise une meilleure identification des impacts organisationnels et humains.

Le Directeur des Ressources Humaines à la responsabilité de planifier et de mettre en œuvre le plan de transition.
Il est le garant de l’aspect humain de la gestion du changement et doit en maitriser la méthodologie pour animer les activités d’accompagnement à caractère humain.

Il intègre la dimension stratégique du projet pour identifier les aspects organisationnels et humains et mettre en place les différentes phases du projet autour des axes suivants :

_ Les objectifs
– Les dates d’implantation
– Les étapes d’implantation
– Les rôles et responsabilités des équipes pour la mise en œuvre du projet
– Les indicateurs de performance du projet

Partagez ce contenu !

shares