Le processus de recrutement d’un expatrié doit prendre en considération sa situation familiale.

Un consultant d’un cabinet de recrutement international se doit de questionner un candidat sur la façon dont il va appréhender son expatriation sur le plan familial.
Cette démarche ne traduit aucune volonté de s’ingérer dans le domaine de sa vie privée mais permet au contraire de s’assurer que son projet professionnel est compatible avec sa situation familiale.

Un consultant expert d’un cabinet de recrutement international sait que le maintien d’un bon équilibre psychologique d’un cadre d’entreprise est déterminant lors d’une expatriation professionnelle dans un pays étranger.
L’impact du conjoint est très fort dans la réussite professionnelle d’un Expatrié car il constitue son principal facteur d’équilibre.

Il joue un rôle prépondérant pour l’expatrié dans son influence sur sa personne en étant tout d’abord son conseiller privé dans la décision d’une expatriation professionnelle.

Il est pertinent de rappeler cette statistique : 83% des expatriés partent avec leur famille et 80% des échecs sont causés par des problèmes familiaux liés à l’intégration.
La non acclimatation du conjoint aux conditions locales d’un pays représente le premier facteur d’échec dans l’expatriation professionnelle et entraine quelquefois de véritables naufrages familiaux. Il est utile de rappeler à ce sujet que les divorces dans les couples d’expatriés sont deux fois plus élevés que la moyenne nationale en France.

Pour ces raisons, il est important dans un processus de recrutement d’associer le conjoint à la mission pour en premier lieu l’informer sur les conditions de vie locale et l’écouter sur sa motivation de mobilité internationale.

Une bonne analyse de ces facteurs pourra lui permettre de convertir l’opportunité professionnelle de son conjoint avec un projet de vie épanouissant dans la découverte d’une nouvelle culture et l’enrichissement mutuel de valeurs humaines
Choisir de se positionner sur le marché de l’emploi international induit pour un cabinet de recrutement international la maitrise de compétences interculturelles avec une parfaite connaissance des pays liés aux missions de recrutement.

Un cabinet de recrutement international dont les consultants n’ont aucune connaissance culturelle, économique, professionnelle du pays africain et de la ville dans laquelle un expatrié va s’installer avec sa famille ne peut procéder à aucune évaluation de ses compétences interculturelles et faculté d’adaptation.

En conclusion, une stratégie marketing autour de l’Anglophonie obsessionnelle des cabinets de recrutement qui portent des noms Anglo-Saxons même prestigieux, ne suffira pas pour être perçu comme des experts du recrutement international tant vis à vis des candidats que des DRH de groupes internationaux.

 

Partagez ce contenu !

shares