Pour un consultant d’un cabinet de recrutement international, la prise de références professionnelles auprès des employeurs précédents du candidat constitue une étape importante dans le processus de recrutement.

La prise de références est légale. Elle ne peut néanmoins s’effectuer sans un accord écrit du candidat. Il faut donc lui demander son autorisation pour effectuer cette démarche.

Plutôt que de demander  les coordonnées de personnes qui parleront forcément de lui en termes élogieux, il est préférable après avoir procédé à une recherche personnelle d’identifier des personnes susceptibles de livrer une expertise professionnelle objective sur le candidat.

Les informations recueillies doivent être appréciées avec prudence et discernement pour être seulement considérées comme un outil complémentaire à la prise de décision.
Il fait savoir que certaines informations négatives en provenance d’anciens supérieurs hiérarchiques d’un candidat s’apparentent à des règlements de comptes et on se demande les raisons pour lesquelles il a pu rester autant d’années à son poste en étant aussi incompétent …

A l’inverse, il faut se méfier d’une analyse aseptisée à connotation forcément politique qui n’apportera aucun élément tangible sur les compétences d’un candidat.
L’objectif d’un contrôle de référence doit permettre à un consultant d’un cabinet de recrutement international de valider  les éléments mentionnés sur un CV  au niveau des postes occupés, des responsabilités des fonctions, des objectifs fixés, des missions menées pour les atteindre et des résultats obtenus.

Le regroupement de l’ensemble de ces éléments ou d’une partie permet de valider un parcours professionnel.
Les principales questions qui doivent être posées sont les suivantes :

 

Vérification du CV :

    • Quel était le titre de Monsieur X  dans l’entreprise
    • Quand est il rentré dans l’entreprise
    • Quelles ont été ses principales réalisations ?
    • Quel a été le motif de son départ ?
    • Quelle aurait pu être son évolution s’il était resté à son poste ?

 

Compétences professionnelles :

    • Quelles sont selon vous les compétences professionnelles  globales de Monsieur X
    • Quel est son style de management ?
    • Comment se comporte il dans l’adversité et face à la pression ?
    • En vous basant sur le profil que nous recherchons et les spécificités des missions que je vous ai expliquées quelles valeurs ajoutées pourraient apporter Monsieur X de par ses compétences ?

Partagez ce contenu !

shares