Une erreur de recrutement, parce qu’il a été fondé sur la subjectivité ou l’instinct  peut coûter cher à une entreprise.

Le recrutement est un acte  majeur du management

On évalue le coût d’une erreur de recrutement entre deux et quatre fois le salaire annuel de la recrue.

Si on procède à un recrutement d’un cadre avec un salaire annuel de 50000 euros annuel brut ,il coûtera cinq cent mille euros sur dix ans ou un million d’euros sur vingt ans.
Plus le niveau hiérarchique est élevé, plus fort est l’impact économique de l’erreur de recrutement.

Il sera également très coûteux à long terme au regard d’un coût inhérent à un licenciement.

 

La perte de crédibilité des managers  suite aux erreurs de recrutement

Une erreur de recrutement déstabilise une organisation et portent inévitablement un préjudice aux managers qui la commettent.
La capacité à évaluer un  candidat lors d’un entretien fait appel aux mêmes compétences managériales que celles à évaluer le potentiel d’un candidat en poste.

 

Le suivi du parcours professionnel d’un candidat par un cabinet de recrutement international  sur plusieurs années reste l’outil d’analyse le plus performant

Un consultant d’un cabinet de recrutement international performant effectue un suivi du parcours professionnel d’un candidat sur plusieurs années au contraire d’un Chargé de recrutement d’une Direction des ressources humaines qui est absorbé par d’autres taches.

C’est en quoi l’action d’un cabinet de recrutement international est complémentaire avec celle d’une direction des ressources humaines.

Organiser des entretiens réguliers avec un candidat permet d’effectuer une analyse pointue de son parcours professionnel, de ses compétences, de ses réalisations, de ses perspectives d’évolution en interne, de sa volonté à relever un nouveau challenge pour accéder à de nouvelles fonctions …

La bonne connaissance d’un dossier de candidature permet à un consultant d’un cabinet de recrutement international de présenter à une Direction des ressources humaines  des profils de candidat dont le projet professionnel sera en adéquation avec les critères clés de compétences requis pour un poste.

 

Quelques entretiens avec un candidat dans un process de recrutement ne suffisent pas pour développer une analyse performante de ses compétences 

Un chargé de recrutement ou un DRH qui disposera d’un maximum d’éléments sur le parcours professionnel d’un candidat apporté par un consultant d’un cabinet de recrutement international pourra s’appuyer sur des éléments structurés et étayés  par des arguments, faits et preuves qui vont au delà de la lecture d’un cv pour conduire son entretien de façon efficace.

Ceci réduit considérablement les risques  d’interprétations irrationnelles guidées par l’instinct ou l’intuition : le fameux feeling, terme à bannir définitivement pour exprimer les raisons d’un choix.

L’analyse d’une compétence et d’un parcours professionnel ne se mesure pas à une impression car choisir un candidat demande de se justifier en apportant des éléments étayés par des arguments, des faits et des preuves.

 

Partagez ce contenu !

shares